L'Institut professionnel de la fonction publique du Canada

Enfin la retraite!

Maintenant, on fait quoi?  

La retraite devrait être une période merveilleuse. Elle marque la fin d’une phase de votre vie et le début d’une autre. Vous l’avez méritée! Profitez-en au maximum. La qualité de votre retraite dépend beaucoup de vous. Toutefois, la planification d’une stratégie est la clé d’une retraite réussie. Laissez aller votre imagination, toutes les possibilités sont là!

Voici quelques ingredients essentiels d’une bonne retraite :

Planification de projets – Ce n’est pas tout le monde qui s’adapte bien à la retraite. Avant de prendre votre retraite, demandez quelques judicieux conseils. L’Institut de planification de la retraite, partenaire de l’IPFPC, peut vous aider à préparer votre retraite. L’employeur peut aussi faciliter la transition en vous offrant, par exemple, du travail à temps partiel et des services de consultation. N’hésitez pas à profiter de ces ressources.

Activités – Essayez de rester actif et en contact avec vos amis et votre famille. Voyages, passe-temps, bénévolat, travail à temps partiel peuvent faire partie de votre plan de retraite. Pensez également aux effets de votre retraite sur la vie de votre conjoint et de votre famille. Discutez-en avec eux. Gérez vos attentes. Sortez et amusez-vous de temps en temps. Inutile de dépenser beaucoup pour avoir du plaisir.

Relations – La retraite entraîne la perte des contacts sociaux quotidiens associés au travail, ce qui peut être difficile. Vous devriez pouvoir conserver certaines de vos relations malgré le changement de contexte. Par ailleurs, cherchez des occasions de nouer de nouvelles relations. Vous pourriez songer à vous joindre à un club d’aînés, à un groupe d’anciens combattants, à une organisation paroissiale, à un club de sport, de bridge, de photographie ou de tricot, ou prêter main-forte à un refuge pour itinérants. Et pourquoi ne pas faire du bénévolat pour un comité syndical? Le Centre RA et les centres communautaires locaux proposent d’excellentes ressources. Les collèges et universités offrent toute une gamme de possibilités d’apprentissage. Pensez à jouer un rôle actif dans votre collectivité.

Plan financier – Si vous n’en avez pas, cherchez un bon planificateur financier, de préférence agréé. N’embauchez pas un membre de votre famille. Les planificateurs financiers agréés ne sont pas seulement pour les riches. N’ayez pas peur de vous adresser à deux ou trois d’entre eux jusqu’à ce que vous trouviez quelqu’un avec qui vous vous sentez à l’aise. Pour leur sécurité, la plupart des aînés préfèrent des placements prudents. Faites un budget et essayez de le respecter.

Plan de santé – Ayez un mode de vie sain, une alimentation équilibrée et faites de l’exercice. Allez promener votre chien. La marche est importante, même sans chien! Évitez les excès d’alcool. Ne fumez pas. Passez régulièrement un examen médical. Écoutez votre médecin. Protégez-vous. Faites-vous vacciner contre la grippe. Demandez conseil à votre médecin pour le vaccin contre le zona (Zostavax), et la pneumonie (Prevnar 13 ou Pneumovax 23). Le risque de contracter ces maladies croît avec l’âge.

Faites un testament et un mandat en cas d’inaptitude – Personne n’aime parler de la mort. Mais elle est inévitable. Tout le monde devrait avoir un testament, quelles que soient les circonstances. Un testament prévoit la répartition de vos biens entre votre conjoint survivant et votre famille, selon vos souhaits.

Un décès sans testament occasionne souvent du stress pour la famille et des frais juridiques élevés.Épargnez vos proches et faites votre testament devant notaire. Ce n’est pas cher. Évitez de le faire vous-même. De plus, un mandat en cas d’inaptitude prévoit un mandataire qui parlera pour vous en cas de maladie grave ou d’inaptitude. Il garantit que vos souhaits seront respectés dans les moments difficiles.

Comprenez et protégez vos prestations de retraite – Gardez bien les coordonnées de tous vos régimes de retraite. Posez des questions. Le site Web de l’IPFPC (www.pipsc.ca) peut aussi vous diriger vers diverses sources d’information. Dans la mesure du possible, demandez des documents papier. Les documents électroniques, c’est bien, mais le papier, c’est mieux pour éviter les erreurs administratives ou la perte des dossiers en ligne.

Enfin – il est très important que vous restiez en contact avec l’IPFPC. Ne lui dites pas simplement adieu! Tout au long de votre carrière, l’IPFPC a lutté pour protéger et améliorer votre revenu, vos conditions de travail et votre retraite.

Nous avons, pour la plupart, vécu notre vie professionnelle en sachant que notre syndicat s’occupait de nous et qu’il serait toujours là en cas de besoin. Cette relation ne doit pas changer à la retraite.

En fait, votre syndicat devient plus important que jamais. Il fut un temps où la sécurité des pensions et des prestations des retraités était garantie. Ce temps est révolu, comme l’a récemment montré l’actualité politique.

Même pendant votre retraite, l’IPFPC continuera à protéger vos intérêts.

Voici comment :

Représentation – Dans tout le pays, par l’intermédiaire de nos sections locales, nous écoutons tant les membres actifs que retraités pour connaître les intérêts, les tendances et les enjeux relatifs à l’après-emploi. Nous collaborons avec des organismes alliés comme l’Association nationale des retraités fédéraux, l’Association des syndicalistes retraités du Canada et l’Association canadienne des individus retraités. Les aînés constituent le groupe démographique qui croît le plus rapidement dans la population en général et à l’Institut. Cette année, plus de 1000 membres de l’IPFPC prendront leur retraite.

Nous parlons au nom des retraités et futurs retraités au Comité exécutif, au Conseil consultatif et au Conseil d’administration de l’Institut.

Transition et soutien – Nous aidons les membres actifs à passer de la vie professionnelle active à la retraite. Par exemple, nous offrons des séminaires sur la pension et les prestations, la santé et les changements de mode de vie, l’adaptation financière et la planification de la retraite.

Action politique – Les membres de la Guilde des membres retraités (GMR) ont l’expérience de toute une vie. Beaucoup d’entre nous avons été délégués syndicaux.

Sur la scène politique, nous pouvons parler en connaissance de cause en jouissant d’une immunité politique, car nous ne pouvons pas être congédiés. Ainsi, à la dernière campagne électorale fédérale, les membres de la GMR ont milité énergiquement pour un vote favorisant les services publics en faisant des présentations, en visitant des maisons de retraite et en distribuant des pancartes et de la documentation. Nos membres ont plus de temps libre pour ces activités et n’ont pas besoin de salaire compensatoire.

Qui plus est, l’IPFPC aide à la négociation des pensions et des avantages sociaux au nom des membres retraités. Mais sans le point de vue de ces membres, comment les représenter avec compétence?

Programme de rabais de – Grâce à son pouvoir d’achat de 55 000 membres, l’IPFPC a pu créer le programme ServicePlus, qui offre d’importants rabais sur l’assurance habitation, l’assurance auto, les voyages, les services de téléphonie cellulaire et plus encore.

Ce n’est pas cher! – Vous ne payez que 8 % des cotisations des membres titulaires.

La retraite devrait être une période merveilleuse. Elle marque la fin d’une phase de votre vie et le début d’une autre. Vous l’avez méritée! Profitez-en au maximum.


Pour savoir comment devenir membre ou renouveler votre adhésion,

téléphonez au :
1-800-267-0446

ou envoyez un courriel à ::
membership@pipsc.ca

Notre site Web : :
www.pipsc.ca/fr/groupes/gmr

Notre page Facebook :
https://www.facebook.com/groups/rmg.gmr/